Sucette de caramel effervescent

 


Nous allons réaliser une sucette de caramel effervescent. Pour qu'il y ait effervescence, il faut  donc faire agir un acide avec une base. Nous prenons donc l'acide citrique (comme acide) et le  bicarbonate de sodium en poudre (comme base).  

NB : Pour ne pas avoir à se procurer de l'acide citrique, on utilise du jus de citron, qui en est  essentiellement composé. (Jus de citron = acide citrique+eau)
 
On commence par faire chauffer du sucre, du jus de citron et de l'eau dans une casserole (à  feu moyen, sans remuer). Au bout de 15-20 minutes environ, la solution va brunir, le caramel  se former.
On retire alors la casserole du feu, et on ajoute à ce mélange le bicarbonate de sodium  (auparavant dilué dans 1 cuillère à soupe d'eau), tout en remuant la préparation. Celui-ci  entre  alors en réaction avec l'acide citrique. Cela produit du CO2, la préparation va donc  mousser.    

Remarque: Dans cette expérience, on peut noter une 2ème réaction chimique:la  caramélisation. En effet, le bicarbonate de sodium a diminué l'acidité de la préparation, ce qui  favorise la caramélisation. Au final, après refroidissement, on obtiendra donc des bulles de CO2 enfermées dans du caramel.

photo-jpeg0004.jpg

    1. Casserole
    2. Baton de sucette
    3. Bicarbonate de sodium
    4. Eau
    5. ≈ 1g de bicarbonate de sodium
    6. Cuillère
    7. Ciseaux
    8. 50cL d'eau
    9. ≈ 1g d'acide citrique (jus de citron)
    10. Jus de citron
    11. 100g de sucre
    12. papier de cuisson





 






   1. Casserole
   2. ≈ 1g d'acide citrique (jus de citron)
   3. Jus de citron
   4. 50cL d'eau
   5. 100g de sucre



 






 




  • Ingrédients:
         1.  100 g de sucre en poudre
         2.  5 cL d’eau
         3.  0.2 g d’acide citrique
         4.  0.2 g de bicarbonate de sodium

  • Pour 5 personnes,
    5 minutes de préparation
    20 minutes de cuisson
    30 minutes de repos

 

   1. Début de la réaction.

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Millieu de la réaction.

 

3. Fin de la réaction chimique de la caramélisation.

 

  • On observe des bulles de CO2 prises au piège lors de cette effervescence :
  • Apport d'une touche esthétique personnelle, perlage argenté (sucre, amidon de blé, gélifiant : gomme arabique).

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site